Affichage des articles dont le libellé est sentiment. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est sentiment. Afficher tous les articles

20 juin 2012

Je refuse de retomber amoureux

Si une rupture vous a anéantis, si vous avez souffert d'une relation amoureuse mal vécue, vous voulez vous couper de tout et surtout de l'amour puisque c'est cela qui vous a fait souffrir. Rien que de penser à une nouvelle histoire sentimentale vous fait peur jusqu'à avoir envie d'en pleurer.

Aimer intensément implique une prise de risque.
 
Vous voulez vous protéger de ce danger. Que vous ayez connu cette souffrance une ou plusieurs fois, pour vous c'en est vraiment trop.
Vous gelez donc ces sentiments, même si vous rencontrez une personne qui s'ouvre à vous, ou qu'il vous plairait de fréquenter.
Si la déception au moment de la rupture vous a fait mal, à cause de sa soudaineté, sa méchanceté, sa désillusion... d'autant plus forte pourra être votre désir de vous protéger. et de vous replier sur vous même.
Vous rejetez tout sentiment amoureux et ne le voyez plus que comme une source de souffrance.
Tout le monde ne réagi pas comme cela, mais si c'est votre cas, sachez que c'est normal.
Vos illusions sont parties en fumée, votre amour propre est touché et ca fait mal.
Chacun réagit avec son vécu et sa personnalité.

Ce qui n'est pas normal c'est de s'enfermer dans cet état de rejet de l'amour pendant des mois voire des années. Prenez d'abord le temps des pleurs,  le temps de la réflexion, le temps de la haine si ca vous fait plaisir, le temps de l'oubli, et enfin un jour le temps de la renaissance !
Franchissez ces étapes à votre rythme, mais avancez vers la dernière case.
Profitez de ces moments pour vous poser des questions, sur vous même vos relations aux autres, regardez ce qu'on vous a reproché pour en tirer profit et vous aider à vous reconstruire et sortir la tête de l'eau.
Ce rejet de l'amour ne doit être que limité dans le temps, c'est un processus normal mais ca ne doit pas devenir un processus d'auto destruction.

Dites vous que comme toutes les blessures, ça fait mal, vous cicatriserez, et vous serez guérit bientôt.

Dites vous que votre prochain amour doit être bien mieux que celui qui vous fait si mal, tirer les leçons, comprendre les mécanismes du chagrin, re-construisez vous étape par étape pour offrir à votre prochain amour le meilleur de vous même. 

29 mars 2012

J'aime un homme marié

Avant de commencer, je dois simplement vous dire "les conseilleurs ne sont pas les payeurs"
Vous êtes une femme célibataire jeune, quadragénaire ou quinquagénaire, et selon votre age et votre
vie passée vous n'avez pas les mêmes besoins ou les mêmes envies. Ainsi vous êtes tombée amoureuse d'un
homme marié, soit par hasard ou vous le saviez ou il vous a menti. Mais peu importe l'amour est là.
Même si vous vous étiez donné de grands principes de vie, ne jamais aller avec un homme marié vous êtes prise par l'amour.
Votre raisonnement est alors altéré et vous allez demander conseil à vos bonnes copines.
Les meilleures copines toujours un peu jalouses de votre enthousiasme ou ravie de votre malchance, très peu d'entre elles vous conseilleront la tête froide sachant que dans le même cas que vous, elles seraient un peu perdues et c'est à vous qu'elles viendraient demander conseil !

Donc mon conseil moi qui ne vous connais pas. Suivez votre intuition faites vous plaisir et vivez cet amour
si vous avez choisi de poursuivre parce que l'amour est là. Cependant vous savez que cet amour ne se vivra que dans l'ombre, et rarement en plein jour, il faudra maintes précautions pour vous écrire, vous téléphoner et vous voir. On peut quelquefois être plus heureuse avec un homme marié qu'avec un homme libre.

- Selon votre age et votre désir de vie, si vous êtes jeune sans enfant et que vous en désirez ainsi qu'une vie de couple normale, fixez vous une date butoir et parlez lui de vos envies de vivre ensemble, sans lui mettre le
couteau sous la gorge il doit savoir que vous le quitterez si il ne vous rejoint pas puisqu'il vous aime. Passé ce
temps vous devrez rompre et souffrir puisqu'il ne vous offrira jamais la vie de couple dont vous rêvez. Sinon votre vie sera gâchée, vivez votre vie, la vie de vos rêves.
- Vous êtes quadra divorcée ayant eut des enfants, si votre désir est de revivre en couple lisez les lignes plus haut c'est le même tarif ! sauf qu'à votre age il est plus difficile pour un homme de tout quitter car il a bati sa vie, ses enfants et son confort. Alors laissez lui un peu plus de temps, et si il choisit de ne pas vous rejoindre à vous de voir si vous êtes heureuse ou malheureuse !
- Vous êtes Quinquagénaire votre vie est derrière vous, plus d'enfants. Que voulez vous ? Vivre avec lui ou avoir un amant et garder votre liberté ? Si l'amour est là les deux solutions sont à envisager plus sereinement. Un homme marié de cet age comme vous même si il a des problèmes avec sa femme, si l'amour n'est plus là dans son couple, il a peur. Donnez lui du temps si vous voulez qu'il vous rejoigne. Si il est amoureux il franchira le pas.

Vous l'aurez bien compris ces solutions à l'emporte pièce, ne respectent pas les cas particuliers, les sentiments et les désirs  ainsi que les personnalités de chacun. Ce ne sont que de grands principes.
 
Sachez cependant mesdames qu'un homme ne pense pas comme vous, mais alors pas du tout !
Vous avez des hommes terriblement malheureux en couple qui aiment leur maitresse d'un amour fou et qui ont peur de l'avenir surtout vers la cinquantaine. La seule solution pour les deux amoureux c'est le dialogue et encore le dialogue sans que l'un des deux se sente pris au piège ou obligé. Seule la discussion sans prise de tête peut ouvrir les yeux vers l'avenir. Votre homme a besoin de tout votre soutien, il doit savoir que vous serez là pour lui, et qu'il ne doit pas avoir peur de l'avenir avec vous. L'homme est dit sexe fort, mais en sentiment c'est l'homme le faible. Sachez le. Et pour les conseils, écoutez les mais surtout écoutez vous et sachez bien que les conseilleurs ne sont pas les payeurs quelle que soit l'issue de votre amour.
Rien d'immoral dans ces histoires. Aimer c'est accepter de souffrir, aujourd'hui c'est vous, demain elle après demain lui. La roue tourne...
Les histoires d'amour sont toutes différentes et quelquefois cruelles.

A lire aussi: Comment le rendre amoureux 

12 oct. 2011

Ne pas sombrer après une rupture

Les ruptures amoureuses sont toujours difficiles à vivre sentimentalement.
Même si les deux sont d'accord pour se séparer il y a les habitudes, les souvenirs, les sentiments et parfois la haine.
Les choses sont encore plus difficiles à vivre si on n'a pas vu arriver la rupture. Celui qui reste, qui est plaqué est alors pris dans un tourbillon de questions en plus des sentiments normaux de rupture, il se sent coupable, il crois que c'est entièrement de sa faute, il n'est plus aimé, on lui a volé son amour...

Le chagrin et la peine sont normaux si on vient de vous quitter, pour une raison que vous connaissez ou que vous ignorez. Laissez vous donc aller à pleurer et à vous replier un peu sur vous même, si cela peut vous aider tentez d'avoir une explication de votre partenanaire si il veux bien vous la donner, mais n'insistez pas.
Vous verrez que quelques jours passeront 1 ou 3 semaines, 1 mois ou 3 mois selon les individus puis vous referez  surface. Profitez alors pour penser à vous. Recentrez vous sur ce que vous aimez faire, et rapprochez vous de votre famille et de vos ami(e)s, de ceux qui vous aiment inconditionnellement. Et laissez passer le temps...

La dernière des choses à faire serait de vous plonger dans les bras du premier venu, pour oublier ou vous venger. Vous ne feriez que choisir quelqu'un qui ne vous correspond pas vraiment, reporter votre mal être dans le temps, et peut être rendre un jour malheureux quand vous le quitterez, quelqu'un qui vous aime vraiment.
En laissant passer le temps et en faisant de vos sentiments douloureux, des souvenirs d'un moment de votre vie passée. Vous pourrez de nouveau vivre normalement et vous ouvrir aux autres.

Le temps n'est pas le même pour tous, mais sachez reconnaitre vous même si vous vous enfoncez dans la déprime, si ce temps est trop long pour refaire surface. Faites vous aider par votre entourage et si nécessaire par un thérapeute.
Les ruptures sont douloureuses et peu importe qu'on soit homme ou femme, il faut accepter cette souffrance. Il ne faut pas être honteux d'en souffrir, mais il faut s'en remettre à son rythme pour retrouver l'amour plus tard.

Si vous aussi vous avez eut une expérience de rupture difficile ou douloureuse racontez nous ce moment et qu'avez vous fait

21 août 2011

La jalousie

La jalousie est elle normale dans un couple ?
La jalousie peut elle faire éclater mon couple ?
Dans les deux cas la réponse est oui, avec quelques nuances.

Oui dans un couple qu'il soit hétéro sexuel ou homosexuel, homme ou femme, la jalousie peut être présente à un degré plus ou moins fort.
A condition d’être à dose homéopathique et non répétitive la jalousie amoureuse peut être considérée normale dans un couple.
C'est ce degré qui détermine la normalité du sentiment, qui va exciter ou gâcher la vie amoureuse du couple. La jalousie amoureuse est une émotion empreinte d'agressivité qui est la conséquence de la peur de perdre l'être aimé ou l'exclusivité de son amour, au profit d'une autre personne. Ce sentiment qui peut être fondé sur l'imagination.
Dans un couple une pointe de jalousie est souvent présente, soit l'un soit l'autre et tout à tour. ce sentiment naturel s'il reste à un degré moindre, excite et pimente les sentiments amoureux du couple.
La jalousie amoureuse est souvent apparentée à la possession, et une part de haine, c'est ce qui en fait son degré de force.
Par exemple, un amoureux jaloux déteste voir ou imaginer sa partenaire passer du temps avec d’autres hommes,  pas seulement parce qu'il est privé de sa présence, mais aussi parce qu’il s'estime seul bénéficiaire légitime de l’attention de son amie.
Car il ne faut pas oublier que l'amour c'est d'abord la confiance en l'autre.
Comment pouvoir s'abandonner et lâcher prise sans une absolue confiance en l'être aimé.
La jalousie peut donc faire exploser votre couple et surtout vous rendre malheureux tous les deux.
L'un subissant les assauts de jalousie, les flots de questions et de suspicions injustes, et l'autre se rendant malheureux par son sentiment de jalousie, même quelquefois en présence de l'autre, suspectant un regard, un non dit ou une pensée. Le couple se démolira peu à peu et inéluctablement dans des disputes et des raccords incessants.
Le partenaire jaloux peut même pousser l'autre à mentir alors qu'il n'a rien fait de mal, pour éviter toute dispute inutile.

Donc, si vous n'avez pas confiance en votre partenaire, si vous vous torturez l'un et l'autre pour des problèmes de pure jalousie fondée ou infondée, le meilleur est de tout arrêter avant de vous détruire psychologiquement.
Car la jalousie maladive est destructrice non seulement du couple mais de l'être lui même.
Empêchant même toute relation normale par la suite avec d'autres personnes.
Retenez que la jalousie n'est pas une preuve d'amour. La jalousie tue l'amour.

19 juil. 2011

Vous êtes amoureuse de votre ami

C'est votre ami depuis quelques années maintenant, et vous ressentez soudain bien

plus que de l'amitié pour lui.
Pourtant il n'a jamais rien fait pour vous rendre amoureuse, et il ne s'est jamais rien passé entre vous.
Ce n'était que de l'amitié sincère et profonde sans sous entendus ou espérances.
Il a fallu des années pour découvrir votre amour naissant et celui-ci est bien réel.
Des années pour vous apprivoiser vous même et vous épanouir pleinement dans ces échanges amicaux.
Sachez qu'il n'est pas rare chez une femme, qu'une complicité affective et intellectuelle glisse lentement sur le terrain de l'amour.
Vous osez enfin lui déclarer timidement que votre amitié s'est transformée en amour, mais vous craignez que ça ne soit pas réciproque.
Au fond de vous, vous l'espérez follement...

Vous avez peur d'être déçue. Qu'il n'y ai pas réciprocité.
Il serait égoïste et narcissique de penser que le fait d'être amoureuse déclenche obligatoirement le même sentiment chez l'être aimé !

Hélas après lui avoir avoué, votre ami est le premier surpris, il ne veux pas vous faire de mal mais lui n'est qu'un ami, il ne ressent pas d'amour autre qu'amical pour vous. Il vous le dit avec délicatesse et précaution.
Vous êtes déçue et peut être blessée mais ce n'est pas grave.
Ce n'est hélas pas votre amoureux.
Est ce pour cela que vous n'allez plus avoir confiance en vous ?
Que vous n'allez plus vous trouver séduisante ?
Non, surtout pas !

Mais comment en êtes vous arrivée là ?

Une pulsion d'amour est un puissant attrait entre deux personnes et cela dépasse tous les raisonnements.
Mais l'amour est une construction de chaque jour, basée sur la confiance et l'engagement envers l'autre.
Il comporte désir et don de soi et s'appuie sur la pulsion d'amour, l'attrait réciproque.
Pour lui ce n'est pas de l'amour comme vous. Il ne veux pas s'engager en amour, en couple avec vous car ses sentiments ne sont pas les mêmes.
Il vous le dit au risque de perdre votre amitié, mais il a raison.

Votre déception est compréhensible.
L'amitié a eu raison de votre pudeur et s'est petit à petit transformée en amour.
Et chez les femmes cela est souvent progressif, souterrain et involontaire.
En tout cas prenez un peu de recul et de distance avec votre ami, le temps de vous remettre de ces émotions.
Vous reviendrez vers lui plus tard, dites vous qu'il aurait pu abuser de cette situation, et parce qu'il a été honnête et franc et qu'il a beaucoup d'estime pour vous, qu'il mérite en retour votre amitié.

L'amitié peut se transformer en amour quelquefois, mais pas toujours.

23 juin 2011

Tomber amoureux

Ca fait mal de tomber amoureux ? Alors pourquoi dit on tomber amoureux ?
Ca fait plutôt mal quand on n'est plus amoureux de vous et que vous êtes encore amoureux de l'autre !

Quand on est amoureux d'une autre personne on a l'impression de pouvoir voler, qu'on est le plus fort, qu'on est belle, qu'on est en fusion avec l'autre et qu'il fait partie de nous même.
C'est comme une sensation de vertige, d'où la sensation de planer, tomber dans le vide. 
On pourrait décrire plein d'autres sensations toutes plus fortes et euphorisantes que les autres, mais chacun qui est déjà tombé amoureux au moins une fois dans sa vie sait de quoi je parle.
Tout cela ne serait parait il qu'hormones et phéromones pour la science. Le but de cet article n'est pas la partie science, mais sentiments.
Donc pourquoi ne pas dire plus simplement être amoureux, s'élever amoureux, voler d'amour, sauter amoureux...
Parce que certainement dans la langue française ce mot représente le mieux les sentiments ressentis lors de la perception des premiers indices. Comme si on recevait un coup de massue qui ne fait pas mal mais vous donne l'illusion d'une invincibilité, d'un sentiment de grand bonheur, d'avoir trouvé le seul être sur terre qui vous admire, vous comprend et vous aime par dessus tout.

 Cette sensation diminue hélas avec le temps. Même si on aime toujours son compagnon cinq, dix ou 20 ans et plus, après ce n'est plus pareil, ce n'est plus ce sentiment de vertige qui est présent. Il est remplacé par des sentiments plus profonds, plus forts mais plus raisonnés.
Certains ou certaines d'entre nous ne recherchent que ce feu d'artifice dans les rencontres avec les autres, mais ces sentiments ne se produisent hélas pas toujours.
On ne maitrise rien, on n'est plus vraiment nous même quand on est amoureux, comme on n'est plus vraiment nous même non plus quand on est malheureux.

Et vous comment décrivez vous la sensation d'être amoureux ?

22 mars 2011

L'amour

L'amour est un sentiment d'affection et d'attachement envers un être, un animal ou une chose, qui pousse ceux qui le ressentent à rechercher une proximité avec l'être aimé, pouvant être physique, spirituelle ou même imaginaire, et à adopter un comportement particulier en conséquence.

En tant que concept général, l'amour renvoie à un profond sentiment de tendresse envers une personne. Toutefois, même cette conception spécifique de l'amour comprend un large éventail de sentiments différents, allant du désir passionné et de l'amour romantique, à la tendre proximité sans sexualité de l'amour familial ou de l'amour platonique, et à la dévotion spirituelle de l'amour religieux.

L'amour sous ses diverses formes agit comme un facteur majeur dans les relations sociales et occupe une place centrale dans la psychologie humaine, ce qui en fait également
l'un des thèmes les plus courants dans l'art.

Ne pas employer le mot "j'aime" à toutes les sauces et ne le réserver que pour les êtres chers à notre coeur, à ce que l'on aime vraiment, pour ne pas dévaluer ce mot si beau.